Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Les acides aminés ramifiés

 

Top

 

La L-leucine, la L-isoleucine et la L-valine forment le groupe des acides aminés branchés (BCAA ou à chaînes ramifiées). Ils sont essentiels chez l'homme.

 

La leucine est l'homologue supérieur de la valine. Sa composition chimique est identique à celle de l'isoleucine, mais ses atomes sont positionnés de manière différente lui donnant d'autres propriétés.

 

Ils sont extrêmement hydrophobes et déterminent ainsi la structure 3D protéique.

 

Dans l'organisme, des molécules spécialisées de transport LAT1 (L-amino acid transporter) transportent les acides aminés ramifiés (ainsi que les acides aminés aromatiques tels que tryptophane, tyrosine) à travers des membranes biologiques comme la barrière hémato-encéphalique.

Sommaire :

Sources naturelles

 

Rôle dans l'organisme

 

Précautions

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :             Top

 

Leucine : céréales entières, farine de soja, fèves, noix, riz brun et viandes, fromage, en particulier le petit-lait ...

 

Isoleucine : amande, graines, lentilles, noix, soja, seigle, oeufs, poisson, pois chiches, viande, poulet, ...

 

Valine : arachide, champignon, graines, produits laitiers, soja et viande, ...

 

Rôle dans l'organisme :             Top

 

L-isoleucine, L-leucine et L-valine :

 

           

 

Les acides aminés dits ramifiés (branchés) jouent un rôle clé dans le maintien de la trophicité (ensemble des phénomènes qui conditionnent la nutrition et le développement d'un tissu ou d'un organe) musculaire et représentent le tiers des acides aminés musculaires.

 

 

La leucine signale le mécanisme mTOR (Mammalian Target of Rapamycin, une protéine-kinase) de former du tissu musculaire. Le mTOR fait partie de la voie métabolique de l'insuline et ne peut pas être contourné. Lorsque les récepteurs à l'insuline sont devenus moins sensibles par des apports excessifs d'aliments à IG élevé (tels que dans le diabète de type 2), la perte de tissu musculaire devient inévitable. Un apport excessif de protéines peut tellement perturber ce mécanisme mTor que le risque de cancer augmente, tandis que son inhibition inhibera la croissance des cellules tumorales.

 

 

 

 

Voir aussi : "Conséquences métaboliques du stress catabolique".

 

Dans le métabolisme des acides aminés branchés, les cofacteurs suivants sont impliqués : vitamine B6, B1, B2, B8 (biotine), Cu, Mg, alpha kétoglutarate ou acide glutaminique.

 

Précautions :             Top

 

Chez le patient présentant :

 

 

Grossesse/Allaitement :

 

 

Interactions potentielles avec :

 

 

Eventuels effets indésirables :

 

 

Côté pratique :             Top

 

1 - 20g/jour

 

Toutefois, l'apport par l'alimentation est à préférer.

 

Les tableaux 1 et 2 ci-dessous montrent les quantités de leucine contenues respectivement dans des aliments d’origine animale et végétale. Nous pouvons notamment voir que la viande de bœuf est riche en leucine, alors que les pommes en contiennent peu. À titre illustratif, 100g de gouda contiennent la même quantité de leucine (±2,4g) que 100 pommes (0,016g de leucine par 100g de pomme).

 

Les protéines lactosériques (whey), qui font actuellement fureur dans les clubs de fitness et de bodybuilding, illustrent également le rôle majeur de la leucine dans les problèmes d’acné. En effet, ces concentrés utilisés pour développer la masse musculaire provoquent également une augmentation de l’acné. Récemment, plusieurs cas de poussées d’acné ont été décrits chez des culturistes, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait que ces protéines sont riches en leucine. Le tableau 3 répertorie les protéines riches en leucine, avec leur teneur en leucine par 100g.

 

 

Tableau 1: Aliments d’origine animale riches en leucine.
  Leucine (mg/100g)
Viande de bœuf 2.369
Gouda (40% de matière grasse) 2.359
Poulet rôti 1.806
Fromage au lait caillé (20% de matière grasse) 1.290
Yaourt (3,5% de matière grasse) 410
Lait de vache (1,5% de matière grasse) 381

 

 

Tableau 2: Aliments d’origine végétale pauvres en leucine.
  Leucine (mg/100g)
Blé (cuit) 394
Froment (cuit) 274
Riz (cuit) 219
Brocoli (cuit) 193
Chou-fleur (cuit) 185
Pommes de terre (cuites) 124
Chou blanc 56
Tomates 38
Pomme 16

 

 

Tableau 3: Protéines riches en leucine.
Source protéique Teneur en leucine (g/100g de protéine)
Concentré protéique de lactosérum 14%
Protéines de lait de vache, principalement la caséine 10%
Protéines de blanc d’œuf 8,5%
Protéines musculaires 8%
Isolat de protéines de soja 8%
Protéines de froment 7%

 

 

Les acides aminés branchés, particulièrement la leucine, sont parfois utilisés dans le traitement de l'anorexie du cancéreux chez lequel un taux élevé de tryptophane au niveau du SNC provoque une diminution de l'appétit.

 

 

 

Top

 ZOELHO (c) 2006 - 2017, Paul Van Herzele PharmD             Dernière mise à jour : 5-Sept-2017                

Disclaimer