Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Bourrache

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Noms (L - Nl - A) : Borago officinalis - Bernagie - Borage                                    galerie

Famille : Boraginaceae

 

Descriptif : plante aux fleurs bleues en forme d'étoile, originaire du Levant mais répandue en Europe centrale et méridionale

 

Partie(s) utilisée(s) : l'huile, extraite des graines par première pression à froid

 

Composants actifs : acides gras polyinsaturés, en particulier l'acide gammalinolénique (GLA, acide gras ω6) et l'acide linoléique (LA, acide gras ω6) ; substances minéraux

 

Mode d'action : les acides gras polyinsaturés jouent un rôle fondamental de précurseur des eicosanoïdes et de constituants membranaires.

 

Usages : l’huile de bourrache, qui contient de 18 à 25 % d’acide linolénique, s’utilise surtout

    • en cosmétologie : elle permet de lutter contre le dessèchement cutané et le vieillissement de la peau ; elle améliore les ongles et cheveux cassants

    • le traitement d'eczémas y compris l'eczéma atopique du nourrisson

 

Formes et modes d'emploi :

    • en gélules contenant environ 500mg d'huile de bourrache pure titrée à 18.5% de GLA : 3 gélules par jour à administrer durant les repas en cures régulières

    • pour une application sur la peau, percer une gélule d'huile et faire pénétrer l'huile sur la peau

 

Contre-indications et précautions d'emploi :

    • PE : l'huile de bourrache est autorisée dans les denrées alimentaires s'il peut être prouvé par des rapports d'analyse que cette huile ne contient pas d'alcaloïdes de pyrrolizidine (AR du 29 août 1997)

    • PE : respecter la posologie indiquée

 

Synergie : Ortie piquante (Urtica dioica, action reminéralisante), levure de bière (riche en vitamines du groupe B)

 

 

Note : l'huile d'Onagre est à préférer à l'huile de Bourrache comme source de GLA parce que :

    • l'absorption de GLA à partir de l'huile d'Onagre est plus élevée, bien que la concentration de GLA y est moins élevée ;

    • l'huile de Bourrache contient des substances hépatotoxiques (des alcaloïdes pyrrolizidiniques) : pour éliminer ces substances, l'usage de produits chimiques puissants, qui pourront détériorer les molécules dans l'huile, est inévitable ;

    • l'huile de Bourrache contient également des acides gras saturés à chaîne longue, difficiles à digérer par certaines personnes ;

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.