Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Canneberge

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Noms (L - Nl - A) : Vaccinium macrocarpon - Rode veenbes - Cranberry                                           galerie

Famille : Ericaceae

 

Descriptif : arbrisseau qui se cultive uniquement en Amérique du Nord, aux petites fleurs ovales et roses et aux baies rouges, qui croît dans les tourbières des régions froides (la canneberge et l'airelle, qui pousse en Europe, appartiennent à la même famille des éricacées, mais n'ont pas les mêmes propriétés thérapeutiques!).

 

Partie(s) utilisée(s) : baies

 

Composants actifs : flavonoïdes, anthocyanosides, oligomères proanthocyanidoliques, acide hippurique

 

Mode d'action :

    • ces oligomères interagissent avec les adhésines produites par des structures spécifiques présentes à la surface des phénotypes uropathogènes d'Escherichia coli, d'où une inhibition de l'adhérence des bactéries sur les muqueuses

    • différentes études ont montré des effets protecteurs vis-à-vis de l'ulcère de l'estomac, du "mauvais" LDL-cholesterol, de la plaque dentaire...

    • l'acide hippurique offre des propriétés antiseptiques et acidifie l'urine (pH de 5.9 : action bactériostatique)

 

Usages : prévention partielle (50% des cas) des infections urinaires récidivantes (cystites aiguës), particulièrement celles dues à l'E. coli (cette action est dose-dépendante) : action mise en question . Associées à des Lactobacillus rhamnosus et de la vit C, les baies de canneberge pourraient présenter des meilleurs résultats .

 

Formes et modes d'emploi :

    • Vaccinium macrocarpon pulvis : correspondant à 36mg du principe actif/j quotidiennement

    • Vaccinium macrocarpon sap : 300ml/j (= 36mg du principe actif) quotidiennement

 

Contre-indications et précautions d'emploi :

    • PE : boire abondamment tout au long de la journée : les baies contiennent beaucoup d'oxalates, qui peuvent favoriser la formation de calculs rénaux

    • PE : la diminution du pH peut modifier l'élimination de médicaments

    • PE : effets indésirables observés : nausées, reflux, ...

    • CI : grossesse, allaitement.

    • des études n'ont pas montré d'interférence avec la warfarine (le Canneberge pourrait élever l'INR des antagonistes de la vit K).

    • le Canneberge permet de prévenir et de diminuer le nombre de récidives ; son action est insuffisante dans le traitement des pathologies, dans lesquelles les baies peuvent néanmoins être utiles, comme p. ex. en facilitant la tolérance des médicaments lourds.

 

Synergie :

    • effet antiseptique urinaire : Busserole (Arctostaphylos uva ursi)

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.