Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

L'inuline

 

Dernière mise à jour : 2022.2.18

 

 

Les termes "inuline" et "oligofructose" (son hydrolysat enzymatique) sont utilisés en référence à un groupe de polymères glucidiques (des fructanes) contenant de la fructose dans lesquels de multiples unités de fructose sont liées ensemble de façon linéaire. Dans l'inuline, ces chalanes de fructose sont attachées à une unité de glucose à un bout de chaîne. Dans la nature, ces glycopolymères sont retrouvés partout en tant que glucidiques de stockage et  e.a. comme agents protecteurs pour la tolérance au froid et à la déshydratation.

 

 

Sources naturelles :          

 

Les plantes suivantes sont riches en inuline : chicorée, topinambour, pissenlit, salsifis, artichaut, ...

 

L'inuline raffinée (obtenue par raffinage industrielle de chicorée) pourrait provoquer des effets délétères au niveau du foie !

 

Rôle dans l'organisme :          

 

Chez les humains, ces glycopolymères exercent une action bénéfique sur la santé :

 

L'inuline n'est pas absorbée au niveau de l'intestin grêle, puisque l'enzyme nécessaire pour sa dégradation y fait défaut. Toutefois l'inuline, comme fibre, reste utile dans le traitement du côlon irritable (voir : "Troubles gastro-intestinaux").

 

Dans le gros intestin par contre, l'inuline est dégradée par des bactéries en différentes substances qui peuvent soutenir la fonction intestinale :

 

    • l'inuline et les oligofructoses stimulent la croissance des micro-organismes intestinaux utiles, la bactérie bifidus. Les bactéries bifidus possèdent les enzymes pour hydrolyser l'inuline (cette bactérie réussit à combattre les bactéries nocives dans l'intestin et à produire des produits utiles au maintien de la santé)... : amélioration de la fonction intestinale, prébiotique.

 

      • augmentation de la transformation bactérienne d'azote (N) ---> une diminution de la production d'ammoniaque,

 

      • élévation du nombre de bactéries lactées ---> augmentation de l''acidité du lumen intestinal ---> déplacement du rapport ammonium-ammoniaque vers l'ammonium ---> très faible absorption intestinale ---> donc élimination fécale.

 

    • l'inuline et les oligofructoses ne sont pas digérées dans la première partie du tractus gastro-intestinal et ont donc une valeur calorique réduite... : prise énergétique faible.

 

    • comme la digestion ne transforme pas l'inuline en monosaccharides, l'inuline n'élève pas la glycémie : présente donc une utilité dans la gestion du diabète.

 

    • l'inuline et les oligofructoses entraînent une diminution des taux de ghréline et une élévation des taux de peptide YY et de GLP-1, toutes des entérohormones.

 

    • l'inuline et les oligofructoses partagent les propriétés des fibres alimentaires sans causer une augmentation du glucose sérique et sans stimuler la sécrétion d'insuline... : effet satiétogène supérieur avec réduction de l'hyperglycémie et de l'hyperinsulinémie post prandiale (diminution de l'index glycémique, diminution des triglycérides, du cholestérol).

 

    • l'inuline et les oligofructoses peuvent prévenir des changements précancéreux du côlon.

 

    • l'inuline et les oligofructoses peuvent améliorer la biodisponibilité du calcium (l'inuline est pour cette raison ajoutée à certains produits laitiers).

 

Côté pratique :          

 

 

La majeure partie d'inuline et d'oligofructoses actuellement sur le marché est soit synthétisée par voie chimique ou extraite de sources plantaires telles que la racine de chicorée.

 

En raison de sa configuration moléculaire, l’inuline est moins soluble dans l’eau froide que l’oligofructose et a donc tendance à former un gel en milieu aqueux. Lorsque formulée, l'inuline produit une texture riche et crémeuse, ce qui la rend désirable comme remplaçante pour le gras (trans).

 

Les oligofructoses (FOS, fructo-oligosaccharides) sont composés d'une chaîne de polymère plus courte (n = 2 à 7) et sont très solubles ; ils fournissent un pouvoir sucrant plus faible que celui du sucre, mais possèdent d'autres propriétés fonctionnelles.

 

Un apport de 8g d'oligofructose, 2 x par jour, est suffisant pour évoquer une sensation de satiété accrue au petit-déjeuner et au souper et une diminution de l'apport énergétique de 10% sans modifier les habitudes alimentaires.

 

Une consommation exagérée d'inuline peut induire une allergie.

 

L'inuline n'est pas digestible par les enzymes de l'intestin humain. L'inuline se dégrade bien avec le temps pour atteindre le côlon, où elle est utilisée comme prébiotique. Mais chez certains, l'inuline fermente dans le côlon, ce qui entraîne des ballonnements.

 

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2024, Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 11-juil.-24                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.