Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Le chrome

 

Top

 

Symbole : Cr

 

 

Minéral important dans le métabolisme des hydrates de carbone et des corps gras.

 

Le chrome est un oligo-élément naturel de numéro atomique 24.

 

Dans la nature, il est présent dans différents états d'oxydation : Cr2+ , Cr3+ et Cr6+. Les composés du chrome d'état d'oxydation 3+ et 6+ sont les plus courants.

 

Toutefois, le chrome ne circule pas librement dans l'organisme : il est toujours lié à une oligopeptide, la chromoduline, la forme active du chrome. Cette oligopetide est composée de 4 acides aminés : glycine, cystéine, glutamate et aspartate.

Sommaire :

Les sources naturelles

 

Son rôle dans l'organisme

 

Les symptômes d'une déficience

 

Les effets positifs sur la composition des lipides sanguines

 

Quelques précautions

 

Les besoins nutritionnels

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :             Top

 

Note :

 

 

 

 

Rôle dans l'organisme :             Top

 

Jusqu'aujourd'hui, aucune protéine ou enzyme n'a été trouvée utilisant le chrome comme cofacteur. Les mécanismes d'action du chrome restent donc encore flous. Des expérimentations chez des rats montrent qu'un régime pauvre en chrome peut induire une intolérance au glucose. Le chrome semble indispensable dans l'homéostasie glucosique normale. Il serait capable d'améliorer l'efficacité de l'insuline.

 

L'activité de la chromoduline renforce l'effet d'insuline : elle régule les variations au niveau du taux sanguin du sucre de différentes façons :

 

 

 

Dans des circonstances normales, l'organisme est parfaitement capable de réguler la glycémie d'une façon efficace. Une alimentation riche en sucres raffinés et pauvre en aliments complets et donc aussi en chrome peut cependant perturber cet équilibre.

 

 

La chromoduline est donc physiologiquement active dans les différentes phases insulinodépendantes du métabolisme des hydrates de carbone, des protéines et des graisses.

 

 

En conclusion :

 

 

Le chrome améliore donc l'action d'insuline, en rendant ces récepteurs plus sensibles à l'insuline. De cette manière, l'organisme nécessite moins d'insuline ; en outre, la meilleure fixation d'insuline aux récepteurs augmente l'absorption du glucose par la cellule, entraînant moins de fluctuations de glucose dans le sang.

 

Note :

Un niveau plus stable de glucose est surtout apprécié par le cerveau : il augmente la vigilance.

 

ATTENTION:

Une alimentation raffinée apporte par calorie trop peu d'oligo-éléments tels que le zinc et le chrome. Une dépendance aux sucres et des coupe-faim peuvent donc induire des déficits en zinc, responsables d'élévation d'insuline et d'apparition d'hyperinsulinémie.

 

Symptômes d'une déficience :             Top

 

 

Cette situation répétitive d'hypoglycémie temporaire est mise en relation avec le sentiment de fatigue, les céphalées, l'insomnie, la mauvaise humeur et la prise de poids!

 

Tous les symptômes sont positivement influencés par un apport en chrome. Chez les diabétiques, des suppléments de chrome sont recommandés puisque la perte rénale du chrome est plus élevée chez eux : leur métabolisme du chrome est perturbé. En outre, la capacité de l'organisme d'utiliser le chrome diminue avec la durée de la maladie.

 

Effets positifs sur la composition des lipides sanguines :             Top

 

Avec un apport du chrome, les effets positifs suivants sur la composition sanguine des lipides ont été observés  :

 

 

Précautions :             Top

 

Chez le patient présentant :

 

 

Grossesse/Allaitement :

 

 

Interactions potentielles avec :

 

 

Eventuels effets indésirables :

 

 

Maladies de carence :

 

 

Besoins nutritionnels :             Top

 

Cr - Chrome :

 

Age

AJR (mcg)

DJO (mcg)

 

 

 

0 - 6 mois

0.2

 

7 - 12 mois

5.5

 

1 - 3 ans

11

 

4 - 8 ans

15

 

9 - 13 ans  H

25

 

                   F

21

 

14 - 18 ans  H

35

 

                     F

25

 

Adulte          H

35

75-200

                     F

25

 

+ 70 ans      H

35

 

                     F

25

 

Grossesse

30

 

Allaitement

45

 

Autres :

-

 

 

 

 

 

 

AJR : Apports Journaliers Recommandés (Source : Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Conseil supérieur de la santé)

 

DJO : Dose Journalière en médecine Orthomoléculaire.

 

Côté pratique :              Top

 

Dose moyenne journalière dans les suppléments alimentaires : 200mcg.

Dose toxique journalière : > 600mcg.

 

Groupes-cibles : durant la grossesse, l'allaitement, en cas de consommation excessive de glucides raffinés.

 

 

 

 

 

Top

 ZOELHO (c) 2006 - 2021, Paul Van Herzele PharmD             Dernière mise à jour : 4-Avr-2021                

Disclaimer