Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Vitamine B3

 

Top

 

Niacine, vitamine PP

 

Acide nicotinique          Nicotinamide  

 

Vitamine importante dans la libération d'énergie, du bon fonctionnement du système nerveux et pour l'équilibre de la peau.

 

La vitamine PP représente 2 substances hydrosolubles : l'acide nicotinique (la niacine) et la nicotinamide.

 

PP = pelagra preventing factor.

 

La vitamine B3 est une vitamine hydrophile et n'est donc pas stockée dans l'organisme.

Elle est stable à la chaleur (0 à 30% de perte par ébullition) ; sensible aux réducteurs ; assez stable en présence d'oxydants, d'acides, de bases, de chaleur et de lumière.

 

Au sens strict, la vitamine B3 n'est pas vraiment une vitamine étant donné que l'organisme peut fabriquer la niacine à partir du tryptophane (bien qu'en quantités insuffisantes par la voie de la kynureénine), en présence de la vit B6. L'alimentation reste donc la source la plus importante de la niacine. L'acide nicotinique est converti en nicotinamide dans l'organisme lorsque sa concentration n'excède pas les besoins physiologiques. Toutefois, lorsque l'acide nicotinique ou la nicotinamide sont administrés à des doses plus élevées (> 300 à 800mg par jour), des effets pharmacologiques distincts se manifestent tels que bouffées vasomotrices lors de l'administration d'acide nicotinique qui, contrairement à la nicotinamide, possède des propriétés vasodilatatrices.

Sommaire :

Les sources naturelles

 

Son rôle dans l'organisme

 

Les déficits

 

La toxicité

 

Quelques précautions

 

Les besoins nutritionnels

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :              Top

 

 

Rôle dans l'organisme :             Top

 

La vitamine PP :

 

 

      • est le précurseur du NAD (nicotinamide adénine dinucléotide) et du NADP (nicotinamide adénine dinucléotide phosphate),

        • qui jouent un rôle primordial dans toutes les réactions d'oxydoréduction dans l'organisme.

 

A partir du tryptophane/de l'alimentation  ---> B3 dans l'organisme  --->  NAD  ---> énergie (chaîne respiratoire)

 

---> la niacine contribue à réduire la fatigue.

 

        • le rôle de NAD est crucial dans le développement et la réparation des gènes : une déficience pendant la grossesse pourrait augmenter le risque d'anomalies congénitales .

       

      • stimule la production d'énergie dans les mitochondries cellulaires (lien avec le cancer? : voir "La théorie de Warburg").

 

---> la niacine contribue à un métabolisme énergétique normal.

 

      • est le précurseur du NMN (nicotinamide mono nucléotide) : pourrait jouer un rôle dans la normalisation du métabolisme glucidique (vue chez le rat) .

 

 

 

 

  1.  

 

 

 

---> la niacine contribue au fonctionnement normal du système nerveux.

 

 

 

 

 

  1.  

Déficits :               Top

 

Causes :

 

 

Symptômes : maladies des 3 D : dermatite, diarrhée, démence :

 

 

Toxicité :              Top

 

Causes :

 

 

Symptômes :

 

 

Prudence : des cas d'hépatotoxicité sévères ont été rapportés.

 

 

Précautions :             Top

 

Chez le patient présentant :

 

 

Grossesse/Allaitement :

 

 

Interactions potentielles avec :

 

Médicaments :

 

Nutriments :

 

Eventuels effets indésirables :

 

 

 

Besoins nutritionnels :             Top

 

Vit B3 - niacine:

 

Age

AJR* (mg)

DJO (mg)

0 - 6 mois

8

 

7 - 11 mois

9

 

1 - 3 ans

10

 

4 - 6 ans

12

 

7 - 10 ans

13

 

11 - 14 ans

14

 

15 - 18 ans  H

15

 

                     F

15

 

Adulte          H

16

25-500 à 2000

                     F

14

 

+ 70 ans      H

16

 

                     F

16

 

Grossesse

16

 

Allaitement

16

 

Autres :

-

 

 

 

 

 

 

AJR : Apports Journaliers Recommandés (Source : Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Conseil supérieur de la santé).

 

* : exprimés en équivalents-niacine.

 

DJO : Dose Journalière en médecine Orthomoléculaire.

 

Côté pratique :             Top

 

Dose moyenne journalière dans des suppléments alimentaires : 50 - 100mg (niacine), 200 - 1000mg (nicotinamide).

Dose toxique journalière : > 800mg (niacine), > 3000mg (nicotinamide).

 

 

Des études ont montré que les flush étaient liés à l'action de la prostaglandine D2 : l'association de la niacine à une substance appelée laropiprant, un antagoniste de certains récepteurs de la PGE2, a permis de minimiser la survenue des flush, permettant de maintenir les doses efficaces de niacine, sans cet inconvénient .

 

Ces flushes par contre, sont peut-être utiles. Parce que, d'une part, ces flushes assurent une meilleure oxygénation des tissus et un meilleur apport de nutriments et, d'autre part, elles favorisent l'évacuation des toxines. Elles peuvent donc avoir une importance dans la prévention du vieillissement, du cancer ...

 

 

 

 

 

 

Top

 ZOELHO (c) 2006 - 2021, Paul Van Herzele PharmD             Dernière mise à jour : 27-Juin-2021                

Disclaimer