Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Antigène Spécifique Prostatique (PSA)            T

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Le PSA est une glycolipoprotéine, excrétée par la prostate dans le liquide séminal, où il empêche la coagulation du sperme. En situation normale, seulement une petite quantité de PSA  passe dans la circulation sanguine (faible taux sérique).

 

Etant donné que les troubles de prostate peuvent être accompagnés d'une libération accrue du PSA dans le sang, le taux de PSA est considéré comme un marqueur tumoral non spécifique : la fréquence d'un dosage accru de PSA, associée à un carcinome prostatique est tellement importante qu'un dosage et un toucher rectal annuels sont considérés indispensables dans la prévention de l'hypertrophie prostatique maligne chez les hommes de plus de 50 ans... Quand, sur base de ces examens, il y a un soupçon de cancer, le diagnostic doit être confirmé par une biopsie.

 

Le dosage du PSA est aussi pratiqué dans le suivi de l'évolution d'un carcinome prostatique opéré.

 

Attention :

Des élévations du PSA peuvent aussi apparaître après un massage prostatique, après une éjaculation, chez les cyclistes, après la mise en place d'une sonde urinaire ou suite à une prostatite aiguë, ou même après un IM... Dans 20% des cas d'une HPB, le PSA peut être également élevé.

 

Note :

Les dosages actuels du PSA (libre, total et complexé) ne permettent pas de distinguer un cancer différencié d'une affection bénigne lorsque la concentration est inférieure à 4ng/ml. Le dosage d'un précurseur, le proPSA ou pPSA pourrait peut-être résoudre ce problème : le dosage du rapport pPSA/PSA libre pourrait permettre de détecter plus précocement des cancers agressifs chez des patients présentant un taux de PSA compris entre 2 et 4ng/ml.

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.