Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Activité et caractéristiques des hormones hypophysaires

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

L'hypothalamus dirige la libération par exocytose, synthèse et modification des hormones de l'adénohypophyse (partie antérieure de l'hypophyse) : ACTH, TSH, LH, FSH, GH et Prolactine (PRL).

 

L'ADH et l'oxytocine sont synthétisées par les noyaux hypothalamiques mais stockées et sécrétées par l'hypophyse postérieure (ou neurohypophyse). Elles exercent une action directe sur les organes cibles.

 

 

Des déficits peuvent être provoqués par :

 

    • une défaillance au niveau de la glande (cortex surrénal, thyroïde, foie...)

    • un trouble du transport sanguin des hormones : p. ex. en cas de carence en protéines de transport (binding proteins)

    • une compétition au niveau des récepteurs : p. ex. en cas d'un excès en protéines de transport (peut survenir chez la femme avec la pilule contraceptive)

    • un nombre insuffisant de récepteurs : on produit moins de récepteurs avec l'âge

    • un nombre de récepteurs défaillants : suite à des erreurs génétiques ou à certaines circonstances, entraînant une "résistance hormonale". Via un mécanisme de rétro-contrôle négatif, l'hypophyse peut compenser l'activité hormonale insuffisante en libérant encore plus d'hormones. Une apparence de valeurs hormonales normales ne garantit donc pas nécessairement une activité correcte.

 

 

Le TTI (Test de Tolérance à l'Insuline) :

 

En injectant de l'insuline, l'hypophyse sera stimulé : cette action crée un état de stress qui incite l'hypophyse à produire du cortisol, de l'ACTH et de l'hormone de croissance. Chaque demi-heure, les taux de ces 3 hormones seront mesurés dans le sang pendant que les concentrations sanguines du sucres chutent jusqu'à des valeurs inférieures à 40mg/dl. Normalement les taux sanguins de ces hormones devraient monter.

 

 

Activité, Caractéristiques et Symptômes :

 

 

 

Hormones hypophysaires

 

 

état

 

Activité et Caractéristiques

 

ADENOHYPOPHYSE

 

 

ACTH

(adrenocorticotropic hormone)

-

A : ACTH fin de la nuit ---> stimulation surrénale ---> cortisol (le matin (rythme circadien) ou en situations de stress) ---> cortisol ↓ (naturellement au long de la journée)

C : indispensable pour survivre, pour faire face au stress

 

 

A : sans ATCH ---> atrophie surrénale ---> cortisol ↓ ---> insuffisance surrénale

C : tension artérielle ↓, étourdissements, malaise, énergie , hypoglycémie, anémie, taux élevé d'éosinophiles, faiblesse musculaire, perturbation du bilan liquidique/électrolytique

S : faiblesse, nausées, température corporelle plus élevée, manque d'énergie, perte de poids, douleurs abdominales, infections (récurrentes), dépression, émotions exagérées, envie de sucre ou de sel, allergie, eczéma...

 

 

A : cortisol ---> syndrome de Cushing

C : poids corporel , facies lunaire, joues rouges, fatigue, dépressif

 

TSH

(thyroïd stimulerend hormoon)

-

A : stimulation de la thyroïde afin de libérer la T4 (thyroxine)

C : régulation de différentes fonctions telles que rythme cardiaque, digestion, ...

 

 

A : hypothyroïdie

C : somnolence, lenteur, poids , libido ↓, perte de cheveux, frileux, crampes musculaire, faiblesse musculaire, hypotension et bradycardie, changements cutanés, des cheveux et de la voix

S : peu d'énergie, peurs, prise de poids

 

 

A : hyperthyroïdie

C : palpitations, poids ↑ malgré l'appétit , fatigue, souffle court, mains chaudes et humides, transpiration

 

LH, FSH

(lutheinizing hormone, follicle stimulating hormone

-

A : procréation normale

C : femme : LH et FSH ---> ovulation ; homme : LH (production de la testostérone), FSH (production du sperme)

 

 

C : femme : problèmes menstruels, de la fertilité, du libido ↓ ; homme : problèmes de la fertilité, de la puissance sexuelle et du libido ↓ ; en général : perte de masse musculaire, diminution de l'endurance, ostéoporose, infertilité, perte de la pilosité secondaire

S : troubles d'humeur, libido ↓, puissance ↓

 

 

C : surproduction des hormones testiculaires ou ovariennes, sans mécanisme de rétrocontrôle sur la production des hormones LH et FSH (gonadotrophines)

 

GH

(growth hormone, hormone de croissance ou somatotropine)

-

A : activation des facteurs de croissance (IGF-I, ...)

C : enfant : croissance normale ; adulte : niveau d'énergie, stimulation de la croissance des muscles et des os, régulation de e.a. l'absorption du glucose dans les tissus musculaires et adipeux, stimulation de la production protéique au niveau du foie et des muscles, inhibition de la lipogenèse (d'où l'intérêt chez le sportif)

 

 

C : enfant : petite taille, plus jeune, obèse ; adulte : niveau d'énergie ↓ , risque d'ostéoporose , troubles du métabolisme lipidique avec de la graisse abdominale ,

S : manque d'énergie, apathie, dépression, obésité

 

 

C : enfant : gigantisme (acromégalie)

 

Prolactine

-

A : activation des glandes mammaires ---> production de lait maternel

 

 

C : parfois des difficultés d'allaitement, libido ↓, poids , fatigue

 

 

A : hyperprolactinémie

C : femme : troubles de la fertilité; menstruels, parfois de la production du lait ; homme : libido ↓ , impuissance, gynécomastie (développement anormal des seins)

 

NEUROHYPOPHYSE

 

 

ADH

(hormone antidiurétique ou vasopressine)

-

A : régulation des la production d'urine (reins) et de la tension artérielle (au niveau des artères)

 

 

A : diabète insipide (maladie due à un déficit en ADH)

C : miction incessante, soif (boire jusqu'à 20L par jour!)

 

 

C : rétention d'eau, niveaux sanguins ↓ des minéraux dont le sodium (Na)

 

Ocytocine

-

A : accélération des contractions des muscles lisses de l'utérus lors de l'accouchement, contraction des cellules autour les glandes mammaires, l'attachement entre la maman et le nouveau-né (la succion du mamelon stimule la libération hypophysaire de l'ocytocine), "hormone de l'amour"

 

 

 

C : accélérer le travail lors de l'accouchement

S : peut entraîner des complications sévères telles que des hémorragies graves du post-partum, anomalies de la contractilité utérine entraînant des troubles du rythme cardiaque foetal

 

 

AFT, 07/07, pg 20

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2024, Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 27-mai-24                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.