Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Le molybdène

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Symbole : Mo

 

 

Minéral important dans le métabolisme des acides aminés soufrés et comme partenaire d'autres minéraux.

 

Le molybdène est un oligo-élément essentiel, stocké dans le foie.

 

Une déficience en Mo s'observe rarement.

Sommaire :

Les sources naturelles

 

Son rôle dans l'organisme

 

Les déficits

 

La toxicité

 

Quelques précautions

 

Les besoins nutritionnels

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :              

 

Le taux végétal du molybdène dépend non seulement des concentrations du Mo dans le sol, mais également de son degré d'acidité (pH) (il est plus élevé dans un milieu alcalin). Le molybdène contribue au métabolisme normal des acides aminés soufrésAllégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées.

 

    • en particulier dans les légumes, et céréales... : choux-fleurs, choux, haricots, carottes, sarrasin, blé, légumineuses., ...

    • les produits laitiers et la viande sont pauvres en Mo.

 

Rôle dans l'organisme :              

 

Le Molybdène :

 

    • joue un rôle dans divers processus biochimiques de détoxication comme cofacteur enzymatique, tels que la sulfide-oxydase, la xanthine-oxydase et l'aldéhyde-déhydrogénase : trois métalloprotéines tissulaires du Mo.

 

Chaque enzyme utilise le Mo comme cofacteur métallique, fortement lié à un ligand, le noyau ptérine. Ce lien avec le cofacteur Mo est très stable et fortement lié à la fraction protéique de l'enzyme.

 

Dégradation des

 

Purines (protéines) ---> xantine-oxydase/Mo ---> acide urique

 

Nitrates ---> nitrate réductase/Mo ---> amines           (en de déficit de Mo : ---> nitrosamines (cancérigène!)

 

Sulfite (SO2 ou -SO3) ---> sulfite oxydase/Mo ---> sulfate (-SO4)

 

Sulfite

          • dans l'organisme à partir de la méthionine, de la cystéine : voir "Cycle de méthyle"

          • comme additifs alimentaires dans le vin, de la viande...

          • par inhalation de SO2 d'origine industrielle

Conséquences : excrétion urinaire trop faible de sulfates

            • perturbation de l'équilibre acido-basique

            • symptômes neurologiques

            • dislocation du cristallin

 

    • est également utile pour d'autres déhydrogénases.

 

    • peut, associé au zinc, freiner une croissance trop rapide chez l'enfant : un apport de Molybdène 3 x plus élevé que la dose journalière recommandée, double la sécrétion du Cu.

 

---> ralentissement de la croissance, dans la prévention des caries dentaires, des anomalies osseuses, d'affections neurologiques et de certains cancers (e.a. cancer de l'oesophage...).

 

Le Mo est également utilisé pour forcer l'élimination de quantités excessives du Cu.

 

 

---> dans l'infection chronique, des maladies du foie et l'anémie pernicieuse  --> diminution de la concentration de la transferrine.

 

Déficits :              

Causes :

 

    • une absorption insuffisante chez la personne sous alimentation parentérale

    • une consommation d'aliments cultivés sur un sol pauvre en Mo

    • une consommation d'aliments raffinés et pré-préparés

 

Symptômes :

 

    • une intolérance aux acides aminés soufrés

    • une perturbation du métabolisme des purines, entraînant une xanthinémie (voir : "L'acide urique")

    • des effets tels qu'irritabilité, caries dentaires, impuissance, production défectueuse d'acide urique

    • des palpitations irrégulières

    • du cancer de la gorge et de l'oesophage

 

Toxicité :              

Causes :

 

    • après l'inhalation de fumée ou de poussière hautement concentrée en Mo

    • ...

 

Symptômes :

 

    • une interférence avec le métabolisme du cuivre avec son excrétion accrue: éventuelle induction d'une déficience secondaire de cuivre

    • la goutte : une absorption excessive de Mo peut favoriser des crises de goutte

 

Précautions :             

 

Chez le patient présentant :

 

    • ?

 

Grossesse/Allaitement :

 

    • aucune anomalie n'a été rapportée avec des doses normales.

 

Interactions potentielles avec :

 

    • ?

 

Eventuels effets indésirables :

 

    • l'apparition d'effets indésirables après une ingestion orale de Molybdène est peu probable

    • des hautes doses (10 - 15mg par jour) ont été associées avec :

      • une élévation des taux sériques de l'acide urique et une incidence accrue de la goutte,

      • une perturbation de la biodisponibilité de cuivre,

      • une détérioration du métabolisme des nucléotides.

 

Besoins nutritionnels :             

 

Mo - Molybdène :

 

Age

AJR (mcg)

DJO (mcg)

 

 

 

0 - 6 mois

-

 

7 - 12 mois

15

 

1 - 3 ans

20

 

4 - 6 ans

25

 

7 - 10 ans

35

 

11 - 14 ans

50

 

15 - 18 ans  H

65

 

                     F

65

 

Adulte          H

65

500-1000

                     F

65

 

+ 70 ans      H

65

 

                     F

65

 

Grossesse

65

 

Allaitement

65

 

Autres :

-

 

 

 

 

 

 

AJR : Apports Journaliers Recommandés (Source : Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Conseil supérieur de la santé)

 

DJO : Dose Journalière en médecine Orthomoléculaire.

 

Côté pratique :              

 

Dose moyenne journalière dans les suppléments alimentaires : 10 - 100mg.

Dose toxique journalière : > 1000mcg.

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.