Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Vitamine B1

 

Dernière mise à jour : 2022.2.18

 

Thiamine, aneurine

 

 

Vitamine importante dans la libération d'énergie des hydrates de carbone, nécessaire à l'appétit et au bon fonctionnement du système nerveux.

 

La vitamine B1 est hydrophile et n'est pas stockée dans l'organisme. Son apport doit être quotidien.

Sommaire :

Les sources naturelles

 

Son rôle dans l'organisme

 

Les déficits

 

Quelques précautions

 

Les besoins nutritionnels

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :             

 

 

 

(les fruits et les légumes contiennent peu de thiamine)

 

Rôle dans l'organisme :             

 

La forme active est la Thiaminepyrophosphate (TPP), cofacteur liposoluble de certaines enzymes importantes telles que :

 

    • la pyruvate déshydrogénase (dans les décarboxylations oxydatives (mitochondries) qui interviennent dans la transformation de l'acide pyruvique en AcétylCoA ---> énergie (ATP))Allégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées : plus on consomme de sucre, plus les besoins en vit B1 augmentent... D'où son importance en cas de diabète.

 

    • la GSH réductase (la reconversion de GS-SG ---> glutathion (mitochondries, cytosol)).

 

    • l'alpha-kétoglutarate déshydrogénase ((dans les décarboxylations oxydatives (mitochondries) qui interviennent dans la transformation de l'alpha-cétoglutarate en succinyl CoA - cycle de l'acide citrique - Krebs).

 

 

 

Note : la décarboxylation oxydative fait intervenir un agrégat enzymatique formé de 5 coenzymes : thiamine pyrophosphate, CoA-SH, NAD+, FAD, et l'acide lipoïque.

 

 

La vitamine B1 contribue ainsi au fonctionnement normal du coeurAllégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées et du système nerveux (e.a. avec la vit B12 dans la gestion de la douleur)Allégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées. La thiamine contribue aussi à des fonctions psychologiques normalesAllégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées.

 

La vitamine B1 est également nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux et musculaireAllégation de santé confirmée par l'EFSA (European Food Safety Authority) - Liste des allégations autorisées.

 

Déficits :              

Symptômes :

 

 

D'un déficit latent :

 

La vitamine B1 est surtout nécessaire pour la transformation de glucose en énergie ou en graisses : en cas de manque de vit B1, différentes fonctions dans l'organisme seront déficitaires :

 

    • neurasthénie, tendance à la fatigue

    • troubles de l'équilibre émotionnel (irritabilité...), hypersensibilité aux bruits

    • troubles de mémorisation (mémoire courte)

    • perte de l'appétit, envie de sucreries, faim continuelle

    • troubles gastro-intestinaux (diarrhée, atonie intestinale, achlorhydrie...)

    • ...

 

Attention : une consommation excessive d'alcool est toujours accompagnée d'une déficience, qui augmente le besoin en vit B1. Les alcooliques souffrent souvent de troubles digestifs associés à une malabsorption et des troubles neurologiques.

 

D'un déficit prononcé :

 

    • béri-béri (apparaît encore en Asie du Sud-est, lié à la consommation quasi exclusive de riz poli...) avec :

      • des signes neurologiques (polyneurite), faiblesse et douleurs musculaires (crampes, paralysie...)

      • des encéphalopathies

      • le syndrome de Korsakoff (perturbation du processus de mémorisation)

      • une atteinte cardiovasculaire : oedèmes, dyspnée, tachycardie

      • des troubles psychiques...: dépression Geng Zhang, Hanqing Ding, Honglei Chen, Xingwang Ye, Huaixing Li, Xu Lin, Zunji Ke. Thiamine Nutritional Status and Depressive Symptoms Are Inversely Associated among Older Chinese Adults. J. Nutr. 2013 jn.112.167007; first published online November 21, 2012. doi:10.3945/jn.112.167007 , troubles de la concentration, crises d'angoisse

    • personnes à risque : les grands buveurs d'alcool...

    • des carences en thiamine réduisent le flux de pyruvate vers le cycle de Krebs, faisant basculer le métabolisme énergétique vers la glycolyse anaérobie avec production excessive d'acide lactique (--> acidose lactique)

 

Facteurs de perte :

 

    • en cas de maladie, de stress, d'intervention chirurgicale

    • en cas de grossesse

    • en cas d'affections diverses gastro-intestinales

    • dans l'anorexie nerveuse

    • chez l'enfant, l'adolescent : besoin plus élevé de la vit B1 par rapport à un adulte : la thiamine contribue au maintien de la fonction et du développement neurologique normal EFSA Journal 2011;9(2):1980 [8 pp.]. doi:10.2903/j.efsa.2011.1980

    • traitement par oestrogènes (pilule), réducteurs de l'acidité gastrique

    • administration excessive de sucre raffiné : plus l'apport d'hydrates de carbone est important, plus le besoin de vit B1 augmente

    • caféine (café, thé...), alcool... : le thé contient une antagoniste thiaminique

    • médicaments : aspirine, pilule contraceptive

    • consommation d'huîtres, de moules, de poisson cru... : contiennent une thiaminase qui détruit la thiamine

    • la cuisson, la préparation des aliments, l'oxydation par contact avec l'air, soluble dans l'eau

    • alimentation par voie parentérale

    • tabagisme

    • ...

 

Précautions :             

 

Chez le patient présentant :

 

    • une hypersensibilité à la thiamine.

 

Grossesse/Allaitement :

 

    • aucune anomalie n'a été rapportée.

 

Interactions potentielles avec :

 

Médicaments :

    • alcool : une consommation excessive d'alcool peut induire une déficience en thiamine.

    • furosémide : peut augmenter la perte rénale de la thiamine ; son utilisation prolongée peut induire une déficience en thiamine.

 

Nutriments :

    • les autres vitamines B : des doses adéquates de toutes les vitamines B sont indispensables pour une fonction optimale (un déficit ou un excès d'une seule vitamine B peut entraîner des anomalies dans le métabolisme d'une autre vitamine B).

 

Eventuels effets indésirables :

 

    • aucun effet indésirable n'a été rapporté (excepté des troubles gastriques avec des doses orales plus élevées).

 

Besoins nutritionnels :              

 

Vit B1 - Thiamine :

 

Age

AJR (mg)

DJO (mg)

0 - 6 mois

0.5

 

7 - 11 mois

0.6

 

1 - 3 ans

0.6

 

4 - 6 ans

0.8

 

7 - 10 ans

1.0

 

11 - 14 ans

1.0

 

15 - 18 ans  H

1.2

 

                     F

1.2

 

Adulte          H

1.5

10 - 100 à 500

                     F

1.1

 

+ 70 ans      H

1.3

 

                     F

1.3

 

Grossesse

1.5

 

Allaitement

1.6

 

Autres :

-

 

 

 

 

 

 

AJR : Apports Journaliers Recommandés (Source : Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Conseil supérieur de la santé).

 

DJO : Dose Journalière en médecine Orthomoléculaire.

 

Côté pratique :             

 

Dose moyenne journalière dans des suppléments alimentaires : jusqu'à 100mg.

Dose toxique journalière : ?

 

L'administration prolongée chez la personne diabétique dans le traitement de neuropathies, peut causer des complications neurologiques.

 

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.