Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Inosine

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Symbole : I

 

Inosine = hypoxanthine  + ribose = nucléoside ;

 

L'inosine est un composant naturel de l'organisme. Elle est impliquée dans la formation endogène de l'acide urique.

 

Dans la nature, les hypoxanthines se présentent souvent comme des méthylxanthines (caféine, théophylline, théobromine). Toutefois, l'hypoxanthine n'exerce pas la même activité stimulatrice des méthylxanthines. Ces dernières peuvent cependant induire la goutte!

 

Etant donné sa facilité pour traverser la membrane des cellules de la paroi intestinale, ainsi que sa bonne assimilation, son absorption rapide par les cellules musculaires (du myocarde...) et par des cellules hépatiques, l'inosine joue un rôle central dans l'organisme.

 

Localisation dans l'organisme :            

 

L'inosine fait partie de la purine-nucléotide IMP (Inosine MonoPhosphate).

 

    • L'IMP est formée par désamination de l'AMP

 

 

Adénine + ribose ---> PPP-shunt  ---> Adénosine ---> désamination (-NH4+) --->  inosine  ---> après hydrolyse du ribose-P ---> hypoxanthine

 

---> hypoxanthine + O2  ---> via la xanthine oxydase  --->  xanthine + H2O2  

 

---> xanthine + O2 +  2 H2O  ---> via la xanthine oxydase  --->  acide urique + 2 H2O2

 

 

Attention :

 

      • lors de ces réactions d'oxydation, de nombreux radicaux libres sont formés (peroxydes...), avec risque accru de détérioration tissulaire : élévation de la vulnérabilité pour des blessures, récupération plus lente...

 

 

L'acide folique freine la conversion de l'acide urique à partir de l'hypoxanthine (donc bénéfique dans la goutte...).

 

 

    • Inversement, à partir de l'inosine, l'IMP peut être reproduite, mais également l'AMP et ensuite l'ATP ; l'acide folique est utilisé pour favoriser cette voie (en freinant la conversion en acide urique)

 

Note :

Des suppléments de ribose peuvent agir avec l'hypoxanthine pour former l'inosine et ensuite l'IMP... , présentant un risque plus faible de crises de goutte par rapport à des suppléments directs d'inosine.

 

Rôle dans l'organisme :            

 

L'inosine :

 

    • maximalise le niveau du 2.3 DPG (diphosphoglycérate, un produit secondaire de la glycolyse) et augmente ainsi l'affinité d'hémoglobine pour l'oxygène dans les globules rouges. Cette augmentation provoque un meilleur transport d'oxygène via les globules rouges vers les poumons et les muscles. Elle entraîne indirectement une élévation de la production d'ATP.

 

Le taux du 2.3 DPG dans les globules rouges augmente en cas d'hypoxie ou en cas d'une élévation des taux d'acidé tissulaire (pH) :

 

CO2 + H2O <--> H2CO3  <---> H+ diminution + HCO3-

---> entraîne une augmentation du pH tissulaire ---> augmentation des taux de 2.3 DPG (voir aussi : l'Effet de Bohr)

 

---> le taux de 2.3 DPG augmente également en cas d'hyperventilation, d'apport insuffisant d'oxygène (hautes altitudes) , de faible activité d'Hb, ...

 

HbO2 + 2.3 DPG  --->  HB 2.3 DPG + O2

 

---> à influencer par ozonothérapie : élévation des taux de 2.3 DPG par stimulation de la glutathion peroxydase, activant ainsi le métabolisme du glucose : ---> augmentation du 2.3 DPG

 

 

    • sert comme substrat dans la synthèse d'IMP et ensuite d' ITP (InosineTriPhosphate), une source efficace d'énergie.

 

 

    • est impliquée dans la distribution des purines, utiles dans la production d'ARN et d'ADN (acides nucléiques).

 

 

    • agit également sur le système anaérobie alactique des processus fournisseurs d'énergie (ATP et phosphate de créatine). Ce système anaérobie alactique joue un rôle crucial dans les efforts musculaires explosifs.

 

Note :

Chez des patients SEP, des taux sanguins plus faibles d'inosine ont été observés. On suppose qu'une élévation des taux d'acide urique par l'inosine peut exercer une activité inhibitrice sur la dégradation de la myéline.

 

Côté pratique :            

 

Inosine : 1 à 2g par jour

 

    • étant donné le rôle de l'inosine sur les taux du 2.3 DPG, sur la production d'ATP et sur l'évacuation d'acide lactique, l'inosine est utilisée souvent par des sportifs lors d'un effort en milieu pauvre en oxygène (alpinisme, mauvaise circulation sanguine, hautes altitudes...). Egalement par injection lors d'efforts physiques intenses.

    • l'inosine (ou même le ribose) peut être, via la voie des pentoses et le NAD+, convertie en 2.3 DPG ... (afin d'améliorer l'apport d'oxygène au niveau des tissus, l'ajout de ribose à la transfusion sanguine peut être utile...).

    • associer à l'acide folique (4 - 20mg/jour) : à recommander afin d'éviter la voie métabolique de l'acide urique.

    • associer aux antioxydants : à recommander dans tous les cas afin de limiter la libération des radicaux libres, produits lors des réactions d'oxydation.

    • prudence avec le thé, le café, le chocolat... : contiennent des méthylxanthines ---> peuvent induire une crise de goutte.

    • ...

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.