Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

La L-lysine

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

La L-Lysine est un acide aminé essentiel et elle est un des 20 acides aminés du code génétique.

 

    • La L-Lysine possède la capacité de lyser ou détruire une cellule tissulaire ou un microbe.

 

    • La lysine est le précurseur de la carnitine et elle est également l'antagoniste de l'arginine.

 

    • On la retrouve en grande quantité dans les muscles et elle participe à de nombreuses réactions biochimiques (p. ex. comme coenzyme dans la conversion du pyruvate en AcétylCoA).

 

    • Elle augmente les taux insuliniques et donc également ceux du cholestérol.

Sommaire :

Sources naturelles

 

Rôle dans l'organisme

 

Précautions

 

Côté pratique

Contenu :

Sources naturelles :           

 

 

La L-Lysine est l'acide aminé limitant des protéines dans les céréales (maïs, forment, riz). Par contre, la viande est riche en lysine.

 

Rôle dans l'organisme :             

 

La L-Lysine :

 

    • soutient l'immunité dans le cas de stress intense, combat l'anémie et le retard de croissance

 

    • favorise l'absorption des graisses, abaisse le taux des triglycérides et protège ainsi le système cardiovasculaire :

      • la lysine (avec la proline) se fixe sur la Lp(a) et forment une couche protectrice autour de la Lp(a) collante, empêchant ainsi sa précipitation sur la paroi intérieure des artères (athéroslérose). Elles détachent également la Lp(a) de la paroi intérieure des artères (ensuite son élimination sera assurée par le foie).

      • la lysine est un constituant de la carnitine (transporteur d'acides gras) et de la citruline (voir "Cycle d'urée") : la lysine et la carnitine contribuent donc à la combustion des graisses

 

    • intervient dans le développement osseux, chez l'enfant (synthèse du collagène) ; une carence en lysine peut entraîner des troubles de croissance et une perte rénale accru de calcium : la lysine pourrait donc être utile dans le traitement de l'ostéoporose

 

    • aide à compenser le déficit protéique, chez la personne âgée (maintien de l'équilibre d'azote)

 

    • est utile dans le cas d'herpès, comme antagoniste de l'arginine, souvent en excès dans notre alimentation (dans ce cas, les aliments riches en arginine sont à éviter)

 

    • favorise, avec la glycine, l'absorption intestinale du calcium

 

    • renforce l'action du GABA

 

    • pourrait empêcher la migration de cellules cancéreuses (métastases)

 

    • le stress est un voleur de lysine

 

 

L'activité de la L-Lysine est favorablement influencée par la présence des vitamines B3 et B2. La lysine en association avec la vit C peut prévenir le développement de maladies cardiovasculaires (Linus Pauling, Matthias Rath, 1992).

 

Précautions :             

 

Chez le patient présentant :

 

    • troubles hépatiques : uniquement après avis médical.

    • troubles rénaux : uniquement après avis médical.

    • diabète : à éviter.

 

Grossesse/Allaitement :

 

    • aucune anomalie n'a été rapportée ; la demi-vie plasmatique des acides aminés varie entre 5 et 14 minutes. Cependant, on ne dispose pas de données suffisantes qui confirment l'innocuité pendant la grossesse ou durant la période d'allaitement. Son utilisation est donc à éviter.

 

Interactions potentielles avec :

 

    • vitamine B2 et B3 : sont nécessaires à la conversion de la lysine en plusieurs substances physiologiques.

    • antibiotiques aminoglycosides : augmentation de leur toxicité.

 

Eventuels effets indésirables :

 

    • signes de déficience : anémie, rougeur oculaire, perte d'appétit, difficultés de concentration et irritabilité, chute des cheveux, ...

    • signes d'excès : nausées, coliques, diarrhée,  ...

 

Côté pratique :             

 

500 - 3000mg/jour

 

La L-lysine 700 à 1400 mg/jour afin de déprimer la crise virale. Pour obtenir un bon effet thérapeutique, il est essentiel d'administrer la L-lysine à jeun, et d'éviter la prise concomitante de lait ou de produits laitiers, pour éviter ainsi une compétition entre acides aminés au niveau de l'absorption.

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.