Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Soja

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Noms (L - Nl - A) : Glycine max - Soja kiemen - Soybean                                    galerie

Famille : Papilionaceae

 

Descriptif : petite plante herbacée originaire de Chine et cultivée dans les régions tempérées chaudes ; le fruit est une gousse velue renfermant 1 à 4 graines de la grosseur d’un pois

 

Partie(s) utilisée(s) : germes/graines

 

Composants actifs : les germes sont d'une grande valeur nutritive : elles sont riches en lipides, en phytostérols, en phyto-oestrogènes (ipriflavone, ...), en protéines (e.a. lunasine), manganèse et phosphore ; la pression de ses germes donne un liquide épais et doré, mélange d'huile et de lécithine ;

 

Mode d'action :

    • la lécithine de soja est un corps gras naturel qui contient des acides gras essentiels, du phosphore, de l'inositol, de la choline en grande quantité et de la vitamine E naturelle (antioxydant) : elle va fixer d'une manière sélective le cholestérol, favorisant ainsi son élimination

    • le constituant principal de la lécithine de soja est la phosphatidylcholine. Cette substance, naturellement produite par le foie, est un composant essentiel du système nerveux et du cerveau : elle participe à la structure de la membrane des cellules, augmente leur perméabilité et préserve leur élasticité

    • l'inositol et la choline interviennent dans le métabolisme hépatique des graisses

    • les phyto-oestrogènes (isoflavones) sont des molécules proches des hormones féminines : les glycosides (daidzine, génistine et glycétine) seront hydrolysés par la flore intestinale en aglycones (daïdzéine, génistéine et glycétéine)

    • les phytostérols diminuent les concentrations plasmatiques de cholestérol en empêchant son absorption intestinale

    • le phosphore aide au développement du cerveau

    • la lunasine pourrait freiner/prévenir la propagation (métastase) du cancer du colon (vue chez la souris) Vermont P. Dia, Elvira Gonzalez de Mejia ; Lunasin Potentiates the Effect of Oxaliplatin Preventing Outgrowth of Colon Cancer Metastasis, Binds to α5β1 Integrin and Suppresses FAK/ERK/NF-κB Signaling. Cancer Letters, Available online 10 September 2011, doi:10.1016/j.canlet.2011.09.002

    • voir aussi : "Légumes, Le soja, un cas à part"

 

Usages :

    • la lécithine de soja est utilisée dans la prévention de l'athérosclérose et de troubles cardiovasculaires en favorisant l'élimination du cholestérol

    • les phyto-oestrogènes (daïdzéine, génistéine et glycétéine) offrent une alternative naturelle aux femmes ménopausées : elles entrent en compétition avec les oestrogènes et elles diminuent les bouffées de chaleur, la rétention d'eau, la sécheresse vaginale, l'ostéoporose...

      • en particulier la génistéine est active dans les inconvénients de la ménopause : au moins 15mg/j de la génistéine sont nécessaires

      • la présence des autres substances naturellement présentes dans la fève soja (la matrice complète formée par des saponines, bètaglucans, phospholipides, glutathion, acides aminés et vitamines) aide l'absorption des phyto-oestrogènes (voir aussi : "Wholefood" dans "Conseiller des nutriments")

    • les phyto-oestogènes dans l'hypertrophie prostatique bénigne : il semble exister une modification du rapport testostérone/dihydrotestostérone ou du rapport androgène/œstrogène dans le tissu hypertrophique.

    • l'inositol, la choline et les phytostérols diminuent le taux de LDL-cholestérol

    • le phosphore améliore la mémoire chez l'adulte

 

Formes et modes d'emploi :

    • trop de cholestérol : 1 gélule d'environ 500mg de lécithine, 3 x par jour au moment des repas

    • ménopause confirmée : 35 à 75mg d'isoflavones de soja par jour en 2 prises

 

Contre-indications et précautions d'emploi :

    • PE : éviter la prise concomitante de phyto-oestrogènes avec le tamoxifène (anti-oestrogène) : l'effet bénéfique de ce dernier est annulé ; toutefois, des études récentes ne montrent aucun effet délétère

    • PE : éviter la prise concomitante de phyto-oestrogènes avec la lévothyroxine : diminution de l'absorption intestinale de l'hormone thyroïdienne (respecter un intervalle d'au moins 3h.) ; l'administration de soja est donc à proscrire en cas de troubles de la thyroïde

    • PE : les phyto-oestrogènes présentent une activité oestrogénique, ce qui peut entraîner des risques : des cas d'hyperplasie de l'endomètre ont été rapportés lors de traitements à long terme

    • PE : le manganèse pourrait accumuler dans les fèves de soja, une consommation fréquente de quantités importantes de soja pourrait donc entraîner une intoxication due au manganèse, la maladie de Parkinson et de Wilson

    • PE : éviter des préparations infantiles au soja : des études chez l'homme et l'animal ont montré des effets indésirables : perturbation de la ménarche (fille), absorption perturbée de l'iode perturbant la fonction thyroïdienne, fonction reproductive perturbée, inhibition de la testostérone (garçon), maladies auto-immunes...

 

Prudence :  en cas de traitement anticancéreux, l'administration de certains compléments est à éviter. Voir l'information concernant les compléments à base de Soja/isoflavones/phyto-oestrogènes sur "Fondation contre le cancer".

 

Synergie : d'autres plantes à action oestrogénique telles que la Sauge (Salvia offic.), seulement après avis médical

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.