Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Protéoglycanes

 

Top

 

Les protéoglycanes (aggréacanes) sont des molécules hydrophiles constituées de glycosaminoglycanes (GAG) tels que acide hyaluronique, le sulfate de chondroïtine, kératan, héparan sulfate, branchées autour d'une protéine axiale.

 

La glucosamine est un aminosaccharide (sucre) hydrosoluble naturel qui joue un rôle dans la synthèse et le maintien des protéoglycanes , e.a. au niveau du cartilage et du collagène.

 

Localisation dans l'organisme :            Top

 

Les protéoglycanes (ou mucopolysaccharides) :

 

 

p.ex. : acide hyaluronique, héparine, héparan sulfate, chondroïtine sulfate, kératan sulfate...

 

        • sont des composés de sucres : des glycoaminoglycanes (GAG)

 

          • des unités consécutives de 2 hexoses (des acides hexuroniques tels que l'acide glucuronique) et des hexosamines, souvent une aminosaccharide telle que la D-glucosamine

          • l'acide sialique (acide N-Acétylneuraminique, NANA) et le fucose sont en général des sucres terminaux dans un glycane

          • l'UTP (Uridine tri phosphate) et le Mg sont indispensables dans le transport des sucres

 

        • portent des charges négatives dues au groupement carboxyle ou par sulfatation du groupement amine ou alcool : ces charges sont responsables de la fixation des molécules d'eau (pièges à eau) et de l'interaction avec les charges positives d'autres macromolécules

 

        • sont présents dans le liquide synovial (articulations), dans le corps fibreux (oeil) comme polysaccharides libres, et dans la peau (rétention d'eau dans les cellules)

 

L'acide hyaluronique permet aussi de réduire les rides, dont l’apparition coïncide d’ailleurs avec la diminution de son taux dans l’organisme.

 

        • présentent une haute viscosité et sont peu comprimables : assurent ainsi la structure cellulaire

   

Rôle dans l'organisme :            Top

 

 

Les fibres de collagène constituent une armature dans laquelle sont enfermées les protéoglycanes qui, en attirant l'eau, conduisent à la mise en tension le réseau collagène périphérique, responsable de la résistance du cartilage.

 

 

 

 

      • l'héparane :

        • l'héparane sulfate jouerait le rôle de source de sulfate : pendant la journée, sous l'influence des rayons solaires, le soufre est oxydé en sulfate, et stocké dans la glande pinéale sous forme de molécules d'héparane sulfate. Le soir et la nuit, cette glande produit également de la mélatonine qui assure, sous forme de sulfate de mélatonine,  le transport cérébral du sulfate vers le liquide cérébro-spinal du système ventriculaire.

        • l'héparane sulfate joue, comme l'héparine, aussi un rôle dans le développement cérébral foetal, comme antioxydant endogène dans la protection contre des dégâts occasionnés par des radicaux libres. Une carence en sulfate pourrait être liée au développement de troubles neurologiques tels que autisme , mais également dépression, schizophrénie, SLA, Parkinson... Un manque d'exposition au rayons solaires mais également des métaux lourds tels que aluminium (crème solaire, déodorant...), mercure (thiomersal...)... peuvent perturber le bon fonctionnement de la glande pinéale et donc par conséquence sa fonction de stockage de molécules d'héparane sulfate.

        • l'héparane sulfate est, comme l'insuline, produit en abondance par les cellules bêta pancréatiques ;  il protège le pancréas durant la synthèse insulinique. Dans le diabète de type 1, l'héparane sulfate est détruite par des cellules inflammatoires productrices de l'héparanase, entraînant la mort des cellules bêta ; en outre, l'héparane sulfate se fixe sur différents ligands protéiques assurant ainsi plusieurs activités biologiques telles que angiogenèse, coagulation sanguine et métastase des tumeurs.

        • l'héparane sulfate est indispensable pour le bon fonctionnement des lysosomes, qui interviennent dans la digestion cellulaire enzymatique et dans le stockage de produits étrangers à l'organisme qui sont impossibles à digérer (fonction de déchetterie)..

 

      • l'acide hyaluronique est un polymère de l'acide glucuronique et de N-acétylglucosamine

        • composant d'un protéoglycane gigantesque du cartilage et du tissu conjonctif (p. ex. au niveau de la peau)

        • sa synthèse peut être stimulée par Glu, B5, B3, Mg

        • rôle :

          • attire des molécules d'eau (1g d'acide hyaluronique peut retenir jusqu'à 1 L d'eau) : elle assure à la peau un certain volume, sa souplesse et son élasticité

          • responsable d'une pression osmotique

          • comme tampon anti-choc (liquide synovial)

          • comme lubrifiant (articulation)

          • comme écran de défense contre des bactéries et des virus (peau)

          • ...

        • administré par injection intra-articulaire, 1 x par semaine durant 3 semaines, l'acide hyaluronique agit après 4 à 12 semaines et son effet persiste durant max. 1an. En pratique, ces objectifs ne sont pas atteints.

 

      • la chondroïtine sulfate :

        • composant d'un protéoglycane gigantesque du cartilage

        • rôle :

          • attire des molécules d'eau et agit comme amortisseur

          • favorise l'apport de nutriments dans l'articulation et l'élimination des toxines (comme il n'y a pas de circulation sanguine)

          • protège par une inhibition des enzymes impliquées l'ancien cartilage contre une dégradation précoce

          • empêche que le transport des nutriments dans le cartilage soit interrompu

          • stimule la production des protéoglycanes, glucoaminoglycanes (GAG) et du collagène, indispensables pour la production de nouveau cartilage

          • agit en synergie avec la glucosamine

          • substance non toxique

        • est indiquée particulièrement dans le traitement de l'usure articulaire récente.

 

Côté pratique :            Top

 

Normalisation synergique de l'état des articulations :

 

 

 

 

      • Mn : noix, fèves, foie, pêches séchées, farine d'avoine, ...

      • Si : Prêle des champs (Equisetum arvensis), farine de sarrasin, jus d'avoine (Avena sativa), ...

 

 

      • des mouvements, des exercices physiques

      • du massage, ...

 

 

Top

 ZOELHO (c) 2006 - 2021, Paul Van Herzele PharmD             Dernière mise à jour : 9-Sept-2021                

Disclaimer