Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

MSM (méthylsulfonyl méthane)

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Le MSM (méthylsulfonyl méthane) est une substance naturellement présente dans l'organisme et est une source stable et  riche de soufre organique. Le soufre est présent en concentration élevée dans le collagène de la peau, des articulations et des vaisseaux sanguins.

 

Le MSM, un composé soufré, est faiblement représenté dans des aliments frais. La cuisson des aliments en détruit la plus grande partie. En outre, les taux de MSM dans l'organisme diminuent avec l'âge.

 

Cela veut dire que la concentration critique du MSM dans l'organisme, indispensable pour assurer son action optimale, n'est atteinte que rarement. Beaucoup de processus dans l'organisme dans lesquels le soufre est impliqué, risquent de fonctionner moins bien, pouvant entraîner à terme des effets dégénératifs.

 

Le MSM est synthétisé à partir de la lignine (de pin p. ex.).

 

Le MSM présente une toxicité comparable à celle de l'eau : elle est donc négligeable ; comme l'eau, le MSM est une molécule polaire.

 

Le méthyl-sulfonyl-méthane ou MSM est un puissant agent thérapeutique non toxique qui empêche les élancements, réduit l´inflammation, augmente la circulation sanguine, réduit les spasmes musculaires et assouplit le tissu cicatriciel. Il fournit une forme biodisponible de soufre organique pour former le tissu conjonctif nécessaire à la synthèse du collagène dans des articulations, des muscles, de la peau, des cheveux et des ongles sains.

 

Sources naturelles :            

 

Fruits, légumes riches en soufre (ail, asperge, chou, brocoli, choux de Bruxelles...), grains, lait, algues, viande, fruits de mer, ...

 

Localisation dans l'organisme :            

 

Le MSM (métylsulfonyl méthane) est une substance présente dans tous les organismes vivants. Une concentration faible dans notre organisme peut entraîner fatigue, mélancolie, sensibilité (physique et psychique, et au stress).

 

Le méthylsulfonyl méthane correspond à une sorte de soufre organique (lié) naturel qu'on retrouve dans tous les organismes vivants. Le soufre joue un rôle capital dans le métabolisme des protéines, des muscles, des tissus conjonctifs, de la peau, du cartilage… et également celui des cheveux. Les cheveux et les ongles sont principalement constitués de kératine, une protéine résistante caractérisée par un taux soufré élevé. Le MSM améliore l'absorption cellulaire des vitamines et des autres substances alimentaires nutritives.

 

En outre, le MSM joue un rôle particulier dans la DOULEUR et est pour cette raison utilisé dans le traitement d'arthrose, de douleurs lombaires et de la tête, de douleurs musculaires, d'inflammations et d'entorses etc. Il améliore la perméabilité de la membrane cellulaire, dilate les vaisseaux, relaxe les muscles et soutient la capacité immunitaire. Le MSM a été utilisé avec succès dans le traitement des allergies (rhume des foins, asthme), des maladies auto-immunes (myastenia gravis, lupus erythematodes systémique), de l'emphysème, de la cystite interstitielle, de la sclérose systémique et même du ronflement (application nasale).

 

    • Le MSM circule normalement librement dans le sang et favorise la relaxation musculaire en améliorant la circulation locale.

 

    • Le MSM, comme élément de base des tissus riches en soufre et comme substance indispensable à la synthèse du sulfate de glucosamine et de chondroïtine et de l'acide hyaluronique, intervient dans la réparation et le maintien des tissus conjonctifs de la peau, des cheveux, des ongles, des articulations, de l'estomac et de l'intestin, des membranes fibreuses qui recouvrent les muscles, des ligaments, des capsules articulaires, des vaisseaux : donc partout où nécessaire.

 

    • Le MSM présente une action anti-inflammatoire prononcée par une élévation des taux de composants soufrés tels que gluthation, cystéine et méthionine, qui sont impliqués dans les réactions de détoxication et la neutralisation des radicaux libres, nécessaires pour la formation et la restauration de la matrice cellulaire du cartilage. Le MSM semble dégrader dans les artères la plaque athéromateuse, associée à un état d'inflammation chronique.

 

    • Le MSM fournit l'élément soufré dans la synthèse de cystéine et de méthionine. Ces composants soufrés agissent également comme antioxydant et renforcent ainsi la résistance de l'organisme.

 

 

    • Le MSM améliore l'absorption des minéraux/nutriments et l'élimination des déchets par son action sur la perméabilité des membranes cellulaires, augmentant ainsi le tonus énergétique.

 

    • Le MSM est un acide : il favorise la dégradation des peptides en acides aminés (donc moins de putréfaction). Le MSM soutient le maintien d'un taux d'acidité normal au niveau de l'estomac et favorise des selles naturelles et régulières.

 

Le MSM est en réalité un métabolite de la DMSO (diméthylsulfoxyde), un antioxydant puissant  ; le MSM présente les mêmes caractéristiques mais n'a pas de propriétés antioxydantes! En raison des effets secondaires qu'elle peut provoquer, la DMSO est interdite dans la formulation des suppléments...

 

Rôle dans l'organisme :            

 

Le MSM

 

    • est un composant de la membrane cellulaire. Il renforce les ongles et les cheveux,

    • est un carrier (porteur) des minéraux,

    • est une substance anti-inflammatoire puissante :

      • dégonfle les tissus ---> améliore ainsi la circulation sanguine et l'oxygénation des tissus détériorés

        • d'où son utilisation, comme lubrifiant,  pour soulager les blessures musculaires et articulaires (en association avec la glucosamine, un régénérateur du cartilage)

        • mais aussi pour atténuer les symptômes du rhume des foins

        • même avec succès chez les rats dans le traitement du lupus érythémateux, une maladie inflammatoire des tissus

    • diminue le besoin d'oxygène des cellules : important en cas de détérioration cellulaire,

    • pourrait être utile contre le ronflement,

    • pourrait aider dans le traitement des troubles gastro-intestinaux : acidité gastrique, renvoies, diarrhée, crampes, ...).

 

 

A côté de la méthionine et de la cystéine, le MSM représente une source importante de soufre pour l'organisme :

 

    • le soufre possède une activité détoxifiante et intervient dans l'élimination de l'organisme de métaux lourds

    • comme les autres thiols (glucosamine, chondroïtine, NAC, taurine, acide alpha lipoïque, SAM...), le soufre est aussi un composant clé du collagène et du cartilage et intervient, en association avec la vitamine C, dans la synthèse de chacune de leurs molécules,

    • le soufre est un élément important de l'enzyme glutathion peroxydase, l'antioxydant naturel le plus important de l'organisme,

    • le soufre contribue à la production d'immunoglobuline dont le rôle est de préserver les fonctions immunitaires.

 

Précautions :             

 

Chez le patient présentant :

 

    • ?

 

Grossesse/Allaitement :

 

    • aucune anomalie n'a été rapportée ; on ne dispose pas de données suffisantes qui confirment l'innocuité pendant la grossesse ou durant la période d'allaitement.

 

Interactions potentielles avec :

 

    • anticoagulants, aspirine ? : le MSM pourrait influencer l'agrégation des plaquettes sanguines, ce qui amène à éviter de préférence la combinaison avec des anticoagulants.

    • le MSM peut influencer les éruptions cutanées de certains tests hépatiques; c’est pourquoi il est recommandé d’interrompre l’utilisation au moins quatre jours avant le test.

 

Eventuels effets indésirables :

 

    • l'apparition d'effets indésirables après une ingestion orale de MSM est peu probable ; chez les personnes sensibles, des troubles gastro-intestinaux (crampes intestinales, diarrhée légère, etc.) peuvent survenir. Dans ce cas, il est préférable de répartir le dosage de MSM sur la journée ou de réduire la dose pour ensuite l’augmenter progressivement.

 

Côté pratique :            

 

Dose moyenne journalière dans des suppléments alimentaires : de 1500 à 5000mg.

Dose toxique journalière : ?

 

Le MSM est un supplément alimentaire indiqué en cas de carence en soufre et sans risque d'effets indésirables lorsque la dose initiale de p. ex. 1g/jour est augmentée progressivement :

 

    • dans les plaintes modérées, en général une dose de 2 à 4g par jour suffit ; dès que la douleur a disparu, continuer avec une dose de 250 - 750mg/j (éventuellement en association avec de la vit C)

    • dans l'allergie et les symptômes d'asthme : souvent une dose de 5g/jour

    • dans les crampes musculaires : 4 à 8g/jour

    • dans les douleurs chroniques : 4 à 8g/jour

 

Le MSM ne charge pas inutilement la fonction hépatique et ne présente aucune interaction avec d'autres médicaments. Administrer avec de la nourriture ou après repas. Ne pas administrer le soir. Le MSM peut renforcer l'odeur corporelle.

 

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.