Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Curcuma

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

 

Noms (L - Nl - A) : Curcuma longa/domestica - Kurkuma - Turmeric                                    galerie

Famille : Zingiberaceae

 

Descriptif : grande plante à fleurs jaune pâle regroupées en épi

 

Partie(s) utilisée(s) : le rhizome séché et réduit en poudre

 

Composants actifs : des curcumines (pipérine), une huile essentielle

 

Mode d'action :

    • l'huile essentielle : effet bactériostatique, effet anti-inflammatoire (inhibition des PGE et des leucotriènes)

    • les curcumines (lipophiles) : activité chol_#xe9;rétique, présentent des propriétés anti-inflammatoires puissantes (diminue les TNF) et antioxydantes, agent anti-cancer

 

Usages : une 29x meilleure biodisponibilité en fixant la curcumine sur des phospholipides (phytosomes) , ou comme Solid Lipid Curcumin Particle (SLCP), une 10x meilleure biodisponibilité en nano-émulsion et même une 185x meilleure biodisponibilité en curcuminoïdes micellaires... .

    • en cas de troubles digestifs : amélioration de la sécrétion et l'excrétion de la bile au niveau de l'intestin

    • en période de convalescence : stimulant de l'appétit

    • pour stimuler les capacités de détoxication hépatique : la curcumine

      • est un puissant antioxydant (pour neutraliser les radicaux libres produits au cours de la Phase1 de la détoxication)

      • stimule la synthèse de glutathion (indispensable dans la Phase2 de la détoxication)

    • en cas de maladies inflammatoires (l'arthrose, mais également l'Alzheimer, le Parkinson...) :

      • action analgésique périphérique et anti-inflammatoire sans effets indésirables sur l'estomac et le coeur

        • action sur l'inflammation aiguë : la curcumine est capable d'inhiber les 2 voies majeures de la métabolisation des substances pro-inflammatoires (voir : "La réponse inflammatoire") :

          • la voie de LOX5 et d'iNOS (la forme inductible de l'oxyde nitrique synthétase)

          • la voie de COX en tant qu'inhibiteur sélectif de l'expression du gène de la COX2, avec le maintien de l'activité COX1

        • action sur l'inflammation chronique :

          • en inhibant l'activation d'un facteur de transcription, le NF-kb, un puissant inducteur de l'inflammation chronique

          • en arrêtant le recrutement de macrophages qui contribuent à l'inflammation

      • inhibiteur de la dégradation du cartilage (arthrose) : la curcumine diminue la production de NO (monoxyde d'azote), responsable de la destruction du cartilage ; elle est également un puissant antioxydant qui apporte une protection efficace dans la dégradation du cartilage

    • au niveau cardiovasculaire :

      • diminue le risque athérogène chez le diabétique avec une élévation des taux d'adiponectine (une hormone anti-inflammatoire produite par le tissu graisseux) et une diminution de la leptine (l'hormone de la faim : voir "Les Entérohormones"); ont également été observées : une diminution de la résistance à l'insuline, une activité hypolipidémiante et hypocholestérolémiante, une diminution des taux d'acide urique et une réduction de la graisse viscérale .

    • en général : dans la préparation du curry (toutefois, le curry ne contient plus assez de curcumine pour être efficace)

    • en cas d'infections : la curcumine a été testée avec succès dans la prévention d'infections par Clostridium difficile, une bactérie résistante à la plupart des antibiotiques courants

    • en cas de cancer :  ---> dose anticancer typique : 3g de poudre, 3 à 4x par jour.

      • la curcumine pourrait stimuler l'apoptose, freiner l'expression des cytokines pro-inflammatoires CXC1 et CXC2, impliquées dans la métastase cancéreuse (mammaire, prostatique, pulmonaire...) ;

      • la curcumine pourrait inhiber la voie métabolique mTOR (un apport excessif de protéines peut tellement perturber ce mécanisme mTOR que le risque de cancer augmente, tandis que son inhibition inhibera la croissance des cellules tumorales) ;

      • la curcumine est également un inhibiteur de CDK2 (Cyclin-dependent kinase 2 ou kinase cycline-dépendantes), une protéine importante dans la régulation du cycle cellulaire, pouvant freiner la prolifération tumorale & .

    • en cas d'infections causées par H. pyroli : gastrite, ulcère gastrique, cancer de l'estomac...

 

Formes et modes d'emploi :

    • Curcumae pulvis : 0,5 à 1g par prise, 3 x par jour entre les repas

    • Curcumine liée sur des phytosomes : augmente sensiblement l'absorption/la stabilité de la curcumine

    • Curcumine nano-émulsifiante : mélange de poudre de curcumine à de huile de ricin

    • Curcumine libération différée avec l'aide du fenugrec (sonication)

 

Contre-indications et précautions d'emploi :

    • PE : hyperacidité, ulcère d'estomac : l'usage prolongé du curcuma peut irriter les muqueuses de l'estomac

    • PE : des doses élevées peuvent diminuer la glycémie : prudence chez les diabétiques traités par des hypoglycémiants

    • PE : peut influencer l'activité de certains médicaments tels que bêtabloquants, inhibiteurs calciques, antidiarrhéiques...

    • CI : traitement auxiliaire anti-cancer par tamoxifène (le curcuma réduit les taux sanguins d'endoxifène (métabolite actif du tamoxifène))

    • CI : en cas de traitement par anti-coagulants

    • CI : obstruction des voies biliaires (calculs biliaires), inflammation aiguë des voies biliaires et affections hépatiques sévères

    • CI : grossesse et allaitement (manque d'information)

 

Prudence :  en cas de traitement anticancéreux, l'administration de certains compléments est à éviter. Voir l'information concernant les compléments à base de Curcuma sur "Fondation contre le cancer". Le curcumine freine la CYP3A2, enzyme cytochromiqueP450, et la glycoprotéine P.

 

Synergie :

 

PRUDENCE : évitez l'association curcumine - poivre noir parce que ce dernier augmente l'absorption intestinale de la piperine en forçant la perméabilité de la paroi intestinale . Toutefois, cet effet favorise l'apparition d'intolérance et d'allergie, et aussi à terme de maladies auto-immunes!

 

 

 

 

 

   ZOELHO (c) 2006 - 2023                           Paul Van Herzele PharmD                        Dernière version : 08-janv.-23                

DisclaimerDisclaimer

Avertissement :

 

Le lecteur gardera en permanence à l'esprit que les propriétés curatives décrites ne remplacent en aucun cas l'avis médical toujours indispensable dans l'établissement d'un diagnostic et dans l'appréciation de la gravité de la pathologie. Par contre, nous stimulons l'utilisateur à prendre lui-même des décisions relatives à sa santé, basées sur sa propre recherche, toujours en dialogue avec un professionnel de santé.

 

En tout état de cause, l'utilisation de ce programme s'effectue sous les seuls contrôles, directions, risques et responsabilités de l'utilisateur.