Zoëlho, vers un mode de vie conscient.

Le vieillissement cellulaire

 

Dernière mise à jour : 2021.11.19

 

La plupart des substances à dégrader sont d'origine extracellulaire : elles sont amenées dans des phagosomes qui fusionnent avec des lysosomes (phagocytose) ou par invagination (endocytose). Une petite partie est d'origine intracellulaire et se trouve apportée en petites vésicules (autophagie). De cette manière, les lysosomes éliminent également des particules endogènes (morceaux de structures propres, mitochondrie..., résultant d'une autolyse = apoptose).

Sommaire :

 

Gestion des déchets

 

Du nouveau à partir de l'ancien

 

Côté pratique

Contenu :

         Top

Gestion de déchets :

 

Les déchets d'origine extracellulaire entrent dans la cellule par un processus de phagocytose, initié par des cellules appelées phagocytes (un type de globules blancs). Ce processus comporte deux étapes : l'adhérence et l'ingestion.

 

Après la fixation solide de la membrane plasmique d'un phagocyte à un microbe ou à une substance étrangère, l'ingestion englobe le microbe par les pseudopodes, des prolongements de la membrane cellulaire du phagocyte. Quand le microbe est entouré, le membrane se replie vers l'intérieur et forme un sac appelé vésicule, il s'éloigne de la membrane et pénètre dans le cytoplasme.

 

A l'intérieur du cytoplasme, le microbe se trouvant dans la vésicule entre en contact avec les lysosomes contenant des enzymes digestives et des substances bactéricides (acide lactique, peroxydes). Après la digestion/destruction, les déchets sont ensuite sécrétés par les lysosomes dans le cytosol (cytoplasme) ou laissés comme résidus dans ces lysosomes.

 

 

 

 

Suite à cette pollution, l'exoplasme subit également des perturbations : en effet, lors de la décharge des déchets, les enzymes libérées peuvent détériorer les structures extracellulaires.

         Top

Du nouveau à partir de l'ancien :

 

Bien que le renouvellement cellulaire soit un processus continuel, il ne garantit pas nécessairement un fonctionnement correct. De nouvelles cellules se forment par division cellulaire (mitose), donc après une répartition en deux masses égales du cytoplasme (pollué??) de la cellule mère. Les nouvelles cellules filles héritent donc inévitablement du milieu exoplasmique chargé de déchets nuisibles.

 

Les déchets nuisibles présents dans l'exoplasme (ectoplasme) peuvent :

 

      • bloquer des systèmes enzymatiques

      • occuper des sites de récepteurs (stimulation, blocage)

      • empêcher la communication intracellulaire

      • perturber le transport d'éléments nécessaires pour la cellule

      • détériorer des structures du milieu extracellulaire...

      • ...

 

Les déchets intracellulaires peuvent influencer négativement :

 

      • l'activité des enzymes

      • les systèmes de transport transmembranaire

      • l'évacuation des macromolécules par exocytose et par évagination

      • l'élimination des déchets à l'intérieur de la cellule par phagocytose ou par autophagie, ...

      • différentes réactions de dégradation, en particulier des réaction d'oxydation

      • différentes réactions anaboliques, en particulier des réactions de réduction

      • ...

 

D'autres facteurs peuvent également influencer négativement le vieillissement cellulaire, tels que la présence de radicaux libres...

 

Voir aussi : " La glycolisation".

         Top

Côté pratique :

 

D'où l'importance de :

 

 

 

Top

 

 ZOELHO (c) 2006 - 2022, Paul Van Herzele PharmD             Dernière version : 2-Mai-2022                

Disclaimer